Comité d'éthique

Le réseau de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions entre Cultures, Langues et Apprentissages Scolaires (RIICLAS) s’est doté d’un comité d’éthique consultatif et indépendant, composé de personnalités d’horizons professionnels, sociaux et géographiques variés.

Le comité d’éthique de RIICLAS a une fonction de veille relative à l’équité au sein du réseau au regard des personnes impliquées (genres, origines géographiques, axes de recherche…).

Il s’assure que le protocole d’une recherche respecte l’intégrité physique et psychologique des sujet, leurs droits et leur bien-être, ainsi que le cadre légal et réglementaire de la recherche, notamment concernant la protection des données personnelles. Il s’assure également du respect des institutions au sein desquelles ces recherches sont réalisées et/ou qui les financent sans censurer les recherches qui porteraient un regard critique sur ces institutions du fait même de leur objet de recherche.

Le comité éthique intègre dans sa réflexion la prise en compte des implications sociales, économiques, politiques, culturelles ou morales des recherches menées dans le cadre du Réseau. Il s’assure qu’une recherche menée dans son cadre offre des garanties pour une science transparente, reproductible et ouverte.

Le comité d’éthique de RIICLAS peut également avoir des fonctions d’accompagnement, de conseil et d’aide à la décision si besoin. Il examine alors l’apport scientifique potentiel de la recherche pour la science et pour la société. Le chercheur qui présente son dossier de recherche au comité d’éthique s’engage à respecter les termes sur lesquels le comité a fourni un avis.Le comité d’éthique de RIICLAS se réunit annuellement avec les personnes fondatrices du réseau dans le but de discuter des contenus et orientations de recherches menées et à venir.

Membres

À ce jour, il est composé des personnes suivantes :

  • Edwige Chirouter, Professeure en sciences de l’éducation et de la formation à l’université de Nantes, et titulaire de la chaire UNESCO « Pratiques de la philosophie avec les enfants, une base éducative pour le dialogue interculturel et la transformation sociale. »
  • Constance Lavoie, Professeure agrégée à la Faculté d’éducation à l’Université de Sherbrooke au Canada et chercheuse régulière au Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (CLÉ)
  • Fabrice Tesan, enseignant certifié d’arabe, actuellement responsable du Service numérique et innovation de l’INSPE de la Polynésie française.
  • Emmanuel Tjibaou, ethnolinguiste de formation, directeur du centre culturel Tjibaou – Agence de Développement de la Culture Kanak, en Nouvelle-Calédonie.
Retour haut de page